Une coiffe de travail XIIIe siècle…

Posted by Mathilde  août 27, 2007  11 Comments »
Edition de septembre 2011: Depuis la parution de cet article, bien de l’eau a coulé sous les ponts et de nouvelles sources tendent à rapprocher le type de coiffe présenté dans cet article avec la coiffe de sainte Brigitte. Si cette coiffe était à refaire, je choisirai sans nul doute les solutions proposées sur ce blog et celui-ci plutôt que mon ancienne version. 
.
Début août, j’ai passé une partie de mes vacances en tant que bénévole sur le chantier médiéval de Guédelon. J’ai pousser un peu plus l’aspect visuel du costume fournit sur place (à savoir un simple bliaud), j’ai décidé de me confectionner dans le peu de temps qu’il me restait une robe et une coiffe pour tenir mes cheveux. L’an 2007 correspond à l’année 1238 pour Guédelon et c’est pourquoi j’ai recherché une « coiffe de travail » dans la bible de Maciejowski (ou Bible de Morgan), commandée en 1240 par Louis IX. Après feuilletage virtuel du codex, je me suis décidé pour ce type de coiffe de travail :
.

coiffe2.jpg  coiffe1.jpg

Dans le manuscrit, toutes les femmes qui la portent ont une bonne raison de tenir leurs cheveux, que ce soit pour ne pas les entraver dans leur travail, pour les maintenir lors du marche (voir l’image des pèlerins) ou pour les relever le temps de prendre un bain. Bref la coiffe idéale pour ne pas avoir les cheveux dans le visage. Elle se porte le plus souvent sur l’arrière de la tête, de manière à laisser apparaître sur le devant quelques mèches de cheveux. De plus les personnages la portant au quotidien semblent être des servantes, nourrices ou des femmes de modeste condition, ce qui convenait tout à fait pour mon personnage d’oeuvrière.. Après ce choix crucial, je me suis lancé dans la coupe et la couture (2h au grand maximum, le temps de faire l’ourlet), dans une toile de lin et avec des brins de laine blanche tressés. Voici le résultat « in situ », après une bonne journée de travail:

 

coiffeguedelon.JPG

 Et voici un petit croquis pour voir le montage:


Coiffe-copie.jpg
Il s’agit d’un demi-cercle légèrement modifié en lin, auquel est adjoint un long cordon (2m50) de laine. En suite il suffit de mettre ses cheveux en un chignon très lâche, de serrer le cordon autour de la tête, de « retrousser » la circonférence du cercle autour du chignon, de cercler plusieurs fois la tête et le chignon avec le cordon et de finir par un noeud. Cela donne une coiffure qui tient très bien et qui est très confortable !

 

Blogroll