Une coiffe de travail XIIIe siècle…

Edition de septembre 2011: Depuis la parution de cet article, bien de l’eau a coulé sous les ponts et de nouvelles sources tendent à rapprocher le type de coiffe présenté dans cet article avec la coiffe de sainte Brigitte. Si cette coiffe était à refaire, je choisirai sans nul doute les solutions proposées sur ce blog et celui-ci plutôt que mon ancienne version. 
.
Début août, j’ai passé une partie de mes vacances en tant que bénévole sur le chantier médiéval de Guédelon. J’ai pousser un peu plus l’aspect visuel du costume fournit sur place (à savoir un simple bliaud), j’ai décidé de me confectionner dans le peu de temps qu’il me restait une robe et une coiffe pour tenir mes cheveux. L’an 2007 correspond à l’année 1238 pour Guédelon et c’est pourquoi j’ai recherché une « coiffe de travail » dans la bible de Maciejowski (ou Bible de Morgan), commandée en 1240 par Louis IX. Après feuilletage virtuel du codex, je me suis décidé pour ce type de coiffe de travail :
.

coiffe2.jpg  coiffe1.jpg

Dans le manuscrit, toutes les femmes qui la portent ont une bonne raison de tenir leurs cheveux, que ce soit pour ne pas les entraver dans leur travail, pour les maintenir lors du marche (voir l’image des pèlerins) ou pour les relever le temps de prendre un bain. Bref la coiffe idéale pour ne pas avoir les cheveux dans le visage. Elle se porte le plus souvent sur l’arrière de la tête, de manière à laisser apparaître sur le devant quelques mèches de cheveux. De plus les personnages la portant au quotidien semblent être des servantes, nourrices ou des femmes de modeste condition, ce qui convenait tout à fait pour mon personnage d’oeuvrière.. Après ce choix crucial, je me suis lancé dans la coupe et la couture (2h au grand maximum, le temps de faire l’ourlet), dans une toile de lin et avec des brins de laine blanche tressés. Voici le résultat « in situ », après une bonne journée de travail:

 

coiffeguedelon.JPG

 Et voici un petit croquis pour voir le montage:


Coiffe-copie.jpg
Il s’agit d’un demi-cercle légèrement modifié en lin, auquel est adjoint un long cordon (2m50) de laine. En suite il suffit de mettre ses cheveux en un chignon très lâche, de serrer le cordon autour de la tête, de « retrousser » la circonférence du cercle autour du chignon, de cercler plusieurs fois la tête et le chignon avec le cordon et de finir par un noeud. Cela donne une coiffure qui tient très bien et qui est très confortable !

 

11 réponses à “Une coiffe de travail XIIIe siècle…”

  1. Goscelin dit :

    Joyeuse pendaison de crémaillère de blog ! Bravo.

  2. Super Mathilde! j’aime beaucoup ton blog.
    Jpeux mettre un lien sur mon site?
    A bientôt à Guédelon…
    Jeanne de la joieuse aguille.

  3. Je souhaite t’ajouter a mes contacts, le puis-je ? On a déjà des connaissances communes : Adalberon et Perline.
    Moi c’est Ludi

  4. Denis LEYPOLD dit :

    Quel site superbe, et quel travail de mise en page aussi ! Nous sommes une joyeuse petite troupe de restaurateurs qui travaillons sur le site de Salm (autrefois en Lorraine et aujourd’hui en Alsace). Je voudrais vous communiquer les patrons (!) de plusieurs costumes des XIIe et XIXe siècles, documents tirés de « Die Insignien und Kleinodien des Heiligen Römischen Reiches » (1954). Cela vous intéresse-t-il ?

  5. hydromel dit :

    Bravo pour ce blog fort interessant. Bravo aussi pour tout ce que vous faites vous et toutes les artisants et autres de Guedelon Je suis déjà venues 2 fois c’est bouleversant et surper interessant. j’espère revenir vous voir encore. Je suis une pationnée de cette époque. J’ai déjà participé plusieurs fois à des manifestations à caractère médiéval. Je que j’affectionne le plus c’est de faire des costumes et de respecter au mieux . Merci pour cette coiffe. Si vous avez envie de nous mettre plus de détail sur les vêtements de travail j’en serai ravi mais je sais que votre temps est compté. Merci encore pour tous ces articles divers et pationnants.

  6. chloe dit :

    bonjour
    je viens de parcourir ton blog et je suis tupefaite par l’etendue de tes connaissances et ton sens du detail.
    est ce une passion ou une profession (ou les deux) ? tes recherches dans les livres et sur les statues doivent te demander un temps considérable? je suis admirative. bravo.

  7. nadianne dit :

    ça faisait longtemps que j’attendais de trouver un vrai patron de coiffe de travail médiévale, alors merci!

  8. emelaine dit :

    Bonjour, ce n’est pas la première fois que je viens te rendre visite… Bravo pour ce blog très riche en détail. Les photos sont très belles et le souci d’exactitude pointu !
    Je fais partie d’une association de reconstitution « La mesnie de la blancque croix » et je m’intéresse à pas mal de choses. notamment ces derniers temps aux paternosters. J’ai fait quelques
    recherches et partout on parle de chapelet avec 5 dizaines : il semblerait qu’à l’origine on récitait les 150 psaumes et que les moines cluniens ne connaissant pas le latin, aient récité des ave et
    des pater à la place des psaumes. Pourtant, d’après ce que j’ai pu lire dans ton blog, il y aurait plus de 50 grains (donc plus de 5 dizaines !)
    Y aurait-il une explication ?
    Emelaine

  9. emelaine dit :

    Un grand merci pour toutes ces informations recueillies je suppose avec beaucoup de patience… Cela m’incite à m’y intéresser encore plus !
    Encore une question : où trouves-tu des perles de corail ou d’os ou de corne ??? c’est pas très commun dans le commerce ?
    a bientôt j’espère
    Emelaine

  10. Maurice Beaudin dit :

    Bonjour Mathilde, ton site d’Atelier est toujours aussi merveilleux, j’admire aussi tout le travail fait par Joscelin. Guédelon est dans mon Plan de visite en France.
    J’ai vu ta photo avec le Superbe Cheval Blanc, j’aimerais avoir ta permission pour placer la photo de Toi et ton Cheval blanc dans mon album de Photos Favorites.

    j’ai ajouté ton site L’Atelier de Mathilde parmis mes Liens et aussi celui de Melle. Élisabeth Baillié : Le Scriptorium d’Élisabeth Baillié.
    j’apprécierais grandement recevoir ta Permission pour la photo de Toi et ton cheval.
    Tu as toute mon Admiration… Salutation à Joscelin,
    Maurice Beaudin

  11. Maurice Beaudin dit :

    Bonjour Mathilde…
    Merci Beaucoup pour ta permission d’utiliser ta Très Belle photo avec Idole, J’ai inscrit l’Atelier de Mathilde parmi mes Liens Préféré sur ma page Facebook, ta Photo avec Idole est tellement
    belle, je désire placer dans un Album de Photos Favorite sur ma page Facebook.
    J’ai essayé de te laisser un message avec Overblog, je ne peux pas te contacter avec Overblog.
    Je demeure au Canada, Province de Québec.

    Si tu veux, tu peux enlever mes messages de conversation
    avec toi, selon ton désir…
    Si tu ne me retrace pas sur Facebook, s.v.p. laisse moi un petit message sus mon Email
    Toi et Joscelin avez toute mon admiration pour le Superbe travail que vous faite. Ton Atelier est magnifique.
    Merci encore pour ta Permission.
    Maurice

Blogroll